Cerisier ‘Guigne Noire de Ruesnes’

16,0019,00

Pour bien choisir votre porte greffe, cliquez sur le lien suivant : Comment bien choisir son porte greffe ?

Pour bien choisir ses variétés, n’oubliez pas de prendre en compte les dates de floraison : Pour tout comprendre.

UGS : 040010 Catégorie : Étiquette :

Description

Cerisier Guigne Noire de Ruesnes. (Labelisé AB)

Qualités gustatives :

Le cerisier Guigne Noire de Ruesnes produit des cerises de bonne qualité pour la consommation en frais, elles sont sucrées, molles et juteuses ! C’est une cerise de type guigne.

Dans les cerises on distingue trois types :

Le bigarreau : Ferme, croquant et juteux, plutôt sucré. Même les cerises qui n’ont pas le terme de bigarreau dans leur nom variétal peuvent en être.

La griotte : Petite, juteuse et acidulée.

La guigne : Comme les bigarreaux mais mous au lieu de ferme.

Date de cueillette et de maturité :

Cette cerise se cueille de fin juin à début juillet.

Vous pourriez débuter plus tôt la saison  avec Blanc Nez, mi-juin.

Floraison :

Précoce. La Fleur du cerisier résiste globalement bien au gel.

Si vous craignez le gel, sachez que le porte-greffe GISELA augmente la fertilité de l’arbre et qu’il produira donc plus de fleurs, et donc de cerise. Ce qui peut compenser les pertes potentielles dues au gelées.

Plant : 

Scion d’un an du cerisier Guigne Noire de Ruesnes disponible sur des porte-greffes de diverses vigueurs.

Remarque :

Le cerisier Guigne Noire de Ruesnes est typique de l’Avesnois Thiérache et est bien connu dans la région de Le-Quesnoy.

Conseil de plantation :

Dès réception de votre cerisier Guigne Noire de Ruesnes ne laissez pas les racines sécher, placez vos arbres en jauge si vous ne comptez pas les planter de suite.

Pour la plantation en elle même, réalisez un trou de 50cm sur 50cm, profond d’une hauteur d’un fer de bêche, ce qui doit environ correspondre à la hauteur des racines de l’arbre.

Une fois la terre retirée et mise de côté, vous pouvez ameublir le fonds sans retirer la terre, toujours à l’aide d’une bêche ou mieux, d’un louchet. La terre retirée peut-être placée sur une bâche à côté du trou pour qu’elle ne se perde pas dans l’herbe, et ainsi faire un travail propre une fois terminé.

Placez ensuite l’arbre dans le trou en prenant soin de ne pas enterrer le point de greffe. Enterrez les premières racines à 5cm de profondeur. Replacez la terre en disposant bien les racines, puis tassez à l’aide du talon du pied afin d’assurer un bon contact entre la terre et les radicelles. Une fois la terre remise, nivelez si vous le souhaitez et surtout arrosez copieusement afin de réappuyer la terre.

La clé de la réussite ne sera pas la reprise de l’arbre mais sa pousse la première année, elle doit être la meilleure possible ! Pour cela, maintenez désherbé l’arbre sur 50*50cm et arrosez le en cas de temps sec. Un arrosoir par semaine suffira.

 

N’hésitez pas à vous fournir en protection pour votre arbre, ici.

Pour tirer le meilleur parti de vos fruitiers, voici la chaîne YouTube de la pépinière.

Informations complémentaires

Porte greffe de cerisier

Franc, formes hautes, GISELA6, formes basses à moyennes