Comment prendre en compte les floraisons ?

Plusieurs choses sont à prendre en compte pour la floraison :

  • La date, à mettre en lien avec les gelées tardives : au plus l’arbre fleurit tard, au moins il y a de risques de gel. Ainsi, l’abricotier qui fleurit en mars a toutes ses chances de geler, il est à prendre dans des zones où le climat bascule rapidement entre l’hiver et le printemps, afin de ne plus avoir de gel sur les fleurs qui apparaissent aux premiers redoux !
  • La concordance des dates de floraison entre les variétés auto-stériles, qui ont besoin d’une pollinisation croisée pour pouvoir donner des fruits. Ainsi, si vous ne souhaitez acheter que deux pommiers, il faudra veiller à en choisir deux qui ont la même période de floraison : par exemple tardive (Reinette de France, Belle Fleur Simple, Double Bon Pommier Rouge…)

P.S. : Une floraison plus tardive ne signifie pas forcément une récolte plus tardive.