Publié par Laisser un commentaire

Comment avoir un substitut d’épinard facilement ? (l’arroche !)

Salut !

Retour de weekend et article de rentrée.

 

Aujourd’hui je te présente une plante très intéressante à cultiver.

Elle appartient à la famille des chénopodiacées, d’où le titre indiquant un substitut d’épinard !

(Lui aussi de cette famille.)

 

Sauf que tu as peut-être déjà essayé la culture de l’épinard : germination qui peut être capricieuse, monte en graine facilement…

 

L’arroche est bien plus tolérante.

Elle montera aussi en graine, mais résistera mieux à la chaleur.

Je n’ai pas raté sa germination, mais j’avoue que je n’ai pas testé un grand nombre de fois !

 

Un autre avantage de cette plante est qu’elle atteint une plus grande taille que l’épinard, on peut atteindre 2m de hauteur !

Elle produit donc plus en quantité, sans pour autant être une plante très gourmande pour le sol.

 

Mise à l’ombre ses feuilles peuvent dépasser les 15cm de large, histoire de te donner une idée de la quantité de nourriture !

 

On consomme les jeunes pousses crues, et les plus âgées cuites, où l’on retrouve les saveurs de l’épinard.

 

Je te conseille d’éviter de la cueillir entière pour la consommer, installe plusieurs plants.

Comme ça tu prendras un peu sur tout le monde, puis au bout d’un moment elle montera en graine, dans l’année de plantation, car c’est une annuelle …

 

Une fois qu’ils monteront en graine je te conseille de ne conserver que les plus beaux plants, pour faire de la place à d’autres cultures.

Tu laisses ensuite les plus beaux faire des graines et tu les récupères, tu verras c’est très abondant !

Tu pourras dès l’an prochain les semer en terre, et tu en auras plus qu’il ne t’en faut.

On espace chaque plant de 20cm et chaque ligne de 40cm.

 

Je pense avoir fait le tour, n’hésite pas à en prendre, tu peux en semer jusqu’en fin d’été.

Tu as aussi plusieurs variétés disponibles, allant du rouge au vert en passant par le blond.

 

Si tu souhaites recevoir d’autres informations je t’invite à rejoindre le club privé.

 

Je t’enverrai chaque jour un mail pour t’aider à produire ta propre nourriture saine, locale et de saison.

 

Bien sûr, ne viens pas si tu n’es pas intéressé par le jardinage…

C’est ici : s’inscrire.

A tout de suite !

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

Laisser un commentaire