Publié par Laisser un commentaire

#13 Plante Bioindicatrice : la prêle !

Une plante assez extraordinaire…

On peut facilement la faire passer d’ennemi à ami au jardin !

 

Mais ce n’est pas le thème de cet article, je vais plutôt de parler de ce qu’elle indique sur ton terrain.

C’est une plante qui ne fonctionne pas comme les adventices plus communes.

 

La prêle est plus proche de la fougère que de n’importe quelle autre herbe.

Et pour cause, voici où elles se trouvent au niveau taxonomique :

  • Prêles et fougères : Monilophytes
  • Conifères, gingko etc. : gymnospermes
  • Plantes à fleur : Angiospermes.

 

C’est donc un groupe de plante à part que forment les prêles, avec les fougères. 

Je tenais à te le dire, c’est intéressant !

Car elles ont été classé en fonction de leur fonctionnement.

 

Par exemple pour gymnosperme, cela signifie graine nue, alors qu’angiosperme signifie graine dans un récipient, fruit par exemple.

 

C’est une plante qui va préférer un sol humide, neutre et sablo-limoneux.

 

Donc si tu la vois en quantité à un endroit tu peux en déduire qu’elle s’y plait, et donc qu’elle est dans son endroit favoris.

 

Donc un sol humide, pas forcément toute l’année, neutre et sablo-limoneux…

 

Je n’ai pas grand chose d’autre à ajouter.

Je ferais pourquoi pas un article sur les utilisations de la prêle, je ne donnerai pas mon avis car la prêle ne pousse pas du côté de mon potager, mais dans un autre plus loin où je vais très peu !

 

Si tu souhaites en apprendre plus je t’invite à t’inscrire au club privé.

 

C’est ici : s’inscrire.

 

Je t’enverrai chaque matin un mail pour t’aider à produire ta propre nourriture saine, locale et de saison.

 

Bien sûr, ne viens pas si tu n’es pas intéressé par le jardinage !

 

A tout de suite,

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

 

Laisser un commentaire