Publié par Laisser un commentaire

Le mensonge des herbicides et insecticides naturels…

Salut !

Aujourd’hui je vais te parler de quelque chose qui me gêne : les sois disant solutions naturelles contre les insectes ravageurs, ou encore contre les adventices !

 

Je ne te parle pas de la formule Roundup compatible AB… 

 

Mais de « recettes de grand-mère » !

 

On y use des produits du quotidien, anodins, qui sont souvent peu transformés :

Donc naturels !

 

Sauf qu’on ne prend pas en compte la concentration…

Je vais te prendre un exemple :

 

On peut faire du désherbant avec de l’eau, du sel et du vinaigre.

Le vinaigre n’est pas du tout bon pour le sol à cause de l’acide acétique, mais qui finit par se décomposer, donc le sol n’est pas foutu !

Par contre, le sel lui ne se décomposera pas…

Et à trop haute dose (pas grand chose), il est toxique pour les plantes !

 

On se retrouve donc avec un sol stérile… 

A côté de ça mieux vaut utiliser un herbicide du commerce… Certains contiennent tout de même du sel !

(mieux vaut désherber manuellement, ou utiliser un vieux purin d’ortie, ou laisser faire…)

 

 

Reste un autre exemple, souvent vu pour tuer les pucerons : le savon noir.

Mis en solution avec de l’eau.

 

Tout ce qui est huileux et gras est mauvais pour le sol, ça l’étouffe…

Donc à long terme tu détruis beaucoup !

Une fois de plus il vaut mieux utiliser un purin d’ortie, frais cette fois.

 

On voit aussi le bicarbonate de soude, contre les maladies fongiques… 

Soude = sodium = sel = sol stérile…

 

Donc à éviter aussi !

Pour les maladies fongiques mieux vaut utiliser de l’ail et certaines ne sont pas graves, comme l’oïdium par exemple.

 

En règle générale il faut utiliser des produits tirés uniquement de plante et non huileux.

Ainsi on a des concentrations raisonnables et un produit à faible rémanence, qui ne dure pas dans le sol.

 

Comme insecticide tu as donc le pyrèthre, issu d’une fleur, à très faible rémanence.

Pour ma part je n’utilise rien du tout, le pyrèthre tue aussi les auxiliaires !

 

Donc je fais confiance à la régulation par l’éco système et j’accepte les pertes, qui sont assez faibles…

 

Seules les limaces m’ont provoqué la semaine passée avec  la pluie mais tout est déjà rentré en ordre.

 

Si tu souhaites en apprendre plus je t’invite à t’inscrire au club privé.

 

C’est ici : s’inscrire.

Je t’enverrai chaque jour un mail pour t’aider à produire ta propre nourriture saine, locale et de saison !

 

Bien sûr, ne viens pas si tu n’es pas intéressé par le jardinage…

 

A tout de suite !

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

 

 

Laisser un commentaire