Publié par Laisser un commentaire

#1 Vivace : L’artichaut

On commence par un classique !

Je vais aujourd’hui te parler de l’artichaut comme plante vivace. 

 

C’est une plante très résistante, pas étonnant lorsque l’on sait qu’elle est un chardon domestiqué par l’Homme, sélectionné.

 

On l’a sélectionné bien souvent pour retirer les épines, certains artichauts les ont encore, mais aussi pour la taille de la tête, le capitule, la partie consommée !

 

L’artichaut en lui même est une inflorescence, que l’on consomme avant son épanouissement.

Si tu arrives un peu trop tard et que la fleur s’ouvre déjà tu as plusieurs choix possibles :

  • Couper la fleur, le plant y met beaucoup d’énergie, donc la retirer évite cela et le plant est plus gros, il sera plus productif par la suite.
  • Laisser la fleur, pour l’aspect ornemental et mellifère.

 

 

C’est une plante de culture facile.

Elle pousse d’elle même et après l’année de mise en terre elle est normalement très vigoureuse.

Elle résiste donc bien à la concurrence et l’empêche de pousser car produit une ombre sombre au sol !

Donc pas de travail de désherbage !

 

En revanche c’est une plante gourmande.

Elle n’épuisera pas le sol si tu laisses le pied sur place, on ne récolte que le capitule, on ne prend donc pas énormément de minéraux sur place.

 

Mais pendant sa vie cette plante, qui grandit rapidement, a besoin de nutriments.

Et idéalement un sol profond.

 

Tu peux donc mettre un fumier ou un compost en plantant l’artichaut si ton sol est pauvre, puis pailler histoire de nourrir en continu lentement.

 

Un autre défaut est qu’elle prend beaucoup de place.

Et surtout beaucoup par rapport à la quantité de nourriture offerte !

L’artichaut est plus un aliment plaisir qu’un aliment pour se nourrir au quotidien…

 

C’est donc un choix à faire de sacrifier 1m² pour y installer l’artichaut, qui ne donnera rien la première année en général.

Donc elle est idéale si tu as de la place à occuper !

 

Le plant restera en place quatre à cinq ans.

Mais pas de soucis, normalement pas besoin d’en racheter un !

 

L’artichaut fait des œilletons. 

 

A côté du pied mère apparaîtront de petits plants d’artichauts, il suffit de les séparer à l’aide d’une bêche et de les planter ailleurs pour en avoir de nouveaux plants…

 

Qui eux mêmes dureront cinq ans et feront des œilletons !

 

La boucle est bouclée, tu auras bien plus d’artichauts qu’il ne t’en faut et tu pourras en donner autours de toi.

C’est une reproduction végétative, donc on est sûr d’avoir les mêmes caractéristiques que le plant mère, avantageux mais les plants sont tous des clones…

 

Donc si une maladie sait en toucher un, elle touchera l’autre avec autant de facilité !

 

Malgré ça l’artichaut n’est pas une plante fragile…

Je n’ai jamais eu de maladies, juste des pucerons qui n’ont pas eu un gros impact sur le végétal !

 

Les coccinelles sont vites arrivées pour les éliminer !

 

Si tu souhaites en apprendre plus je t’invite à rejoindre le club privé.

Je t’enverrai chaque jour un mail pour t’aider à produire ta propre nourriture saine.

 

C’est ici : s’inscrire.

Bien sûr ne viens pas si tu n’es pas intéressé par le jardinage !

 

A tout de suite !

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

Laisser un commentaire