Publié par Laisser un commentaire

Comment correctement sécher des plantes ?

C’est une question qu’il faut se poser, sous peine d’avoir des feuilles effritées noires, ou à contrario de la pourriture.

 

C’est donc une question simple mais importante !

Il serait bête de dévaloriser sa récolte en la transformant mal… 

 

Pour cela il faut savoir comment sécher, sans détériorer le produit.

Dans cet article je vais uniquement te parler du séchage des plantes, feuilles, et non pas de fruits.

(Pour les fruits j’utilise un déshydrateur électrique, mais je pense en construire un non électrique qui fonctionne grâce au solaire.)

 

Enfin, pour la technique il te faudra de la ficelle.

Un support pour pendre la ficelle.

 

L’endroit du séchage doit répondre à plusieurs problématiques : 

  • Un endroit sans soleil direct, même dans le noir c’est mieux.

C’est dû au fait que les UV détériorent la qualité de ton produit, il devient noir… Et sera ensuite friable une fois sec !

 

  • Un endroit sec, de préférence ventilé.

Chez moi je fais ça dans le garage et ce n’est pas ventilé, tout sèche à condition que tout soit exposé à l’air !

Si ce n’est pas ventilé il faudra faire de plus petits paquets à sécher…

 

 

Reste un dernier critère : la température. 

On va éviter de monter au dessus des 50°C pour ne pas perdre de vitamines.

 

Ensuite il faut attendre, tant que tu n’en as pas besoin tu peux le laisser pendu, on peut ne pas assez sécher mais dur de trop sécher !

 

Pour le séchage je fais des paquets de plantes que je pends la tête en bas.

Si ce n’est pas possible je les étale sur un tissu sur une grille, histoire que ce soit aéré.

Je fais en sorte que tout soit bien étalé pour sécher.

 

Pour la conservation, une fois bien sec (se casse facilement et ça se voit), je met dans des sachets en papier(à ne pas faire si ta maison est humide), ou dans des bocaux hermétiques.

 

Cette dernière option est meilleure si ton air est humide, mais il faut que tout soit bien sec pour ne pas pourrir !

 

J’espère t’avoir aidé, c’est facile mais ça augmente beaucoup la qualité du produit finis…

 

Je t’invite à t’inscrire au club privé.

Je t’enverrai chaque matin un mail pour t’aider à produire ta propre nourriture saine, locale et de saison !

 

C’est ici : s’inscrire.

Evidemment ne viens pas si tu n’es pas intéressé par le jardinage.

 

Tu auras aussi un accès à un groupe Facebook.

 

A tout de suite !

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

 

 

Laisser un commentaire