Publié par Laisser un commentaire

C’est le début de la période de récolte des herbes à sécher.

Salut !

Je ne sais pas si tu apprécies les infusions, mais les faire soi-même est très intéressant pour diverses raisons…

L’une d’entre elle est que c’est satisfaisant de faire sécher ses plantes à infuser, une autre est le gain d’argent et j’en passe.

 

Car en faisant sécher tes plantes tu en auras bien plus qu’il ne t’en faut sur l’année, et ce pour rien !

 

Sauf que cela ne se fait pas n’importe comment…

 

En hiver, il n’y a pas de végétation à ramasser. (en majorité)

En fin de saison, les plantes sont plus fibreuses et ont subis tous les aléas de la saison…

Les feuilles peuvent donc être abimées…

 

Le meilleur moment pour faire ça c’est au printemps.

Une fois que la plante a déployé tout son feuillage, on peut le faucher.

 

Ensuite il faudra le sécher si l’on souhaite le conserver.

Le fait de faire ça au printemps laisse à la plante du temps aisé pour repartir…

 

Elle n’a pas encore fait ses fleurs (pour certaines) et est donc plus apte à repartir car la floraison coûte beaucoup d’énergie à la plante.

Il n’y a pas encore de grosse chaleur estivale qui empêche la plante de s’épanouir.

 

Couper au printemps laisse la plante grandir avant l’arrivée de l’été. 

 

Pour ma part j’ai déjà fait sécher de l’ail des ours, des ronces, de la mélisse, j’aurais voulu faire la menthe mais elle a disparu du jour au lendemain à cause des limaces… (Etrange !)

 

 

Si tu le souhaites je t’invite à rejoindre le club privé.

C’est ici : s’inscrire.

 

Tu auras la description en cliquant sur le lien.

 

A tout de suite !

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

Laisser un commentaire