Publié par Laisser un commentaire

Une culture de tous les temps : le radis.

Aujourd’hui je vais te parler d’une plante très intéressante à cultiver si tu aimes son goût.

 

Il s’agit du radis, une plante consommée dans le monde entier.

Elle se décline en énormément de variétés, ayant toutes des particularités !

 

Certains ont un cœur rose avec des notes fruitées, d’autres sont très piquant ou plutôt doux.

La période de tubérisation, c’est à dire quand la plante fait grossir sa racine, est très rapide !

Deux à trois semaines jusqu’à plusieurs mois pour les variétés d’hiver.

 

 

(La grosse partie du radis n’est pas sa racine, mais un renflement de la tige sous les cotylédons : on appelle cette partie l’hypocotyle, qui au final prolonge la racine.)

Il existe également plein de taille.

 

Cette année je fais et vais faire plusieurs variétés : histoire de ne pas me lasser !

Car quand on en a à manger toute l’année, mieux vaut varier…

 

J’ai le radis noir, plutôt classique, le flamboyant (aussi), des mélanges de couleur, le radis daïkon et un radis dont je ne sais plus le nom mais avec une chair colorée et des goûts originaux…

 

Tu l’as donc compris : le radis permet d’avoir des goûts variés toute l’année, rapidement.

 

Mais, ce n’est pas son seul avantage…

 

Si tu es un débutant, tu apprécieras aussi la facilité de culture de ce légume.

Le semis lève souvent en moins d’une semaine.

 

Il se fait directement en terre et n’est pas très exigeant, comme celui de la carotte ou du panais !

 

Si tu veux que tes radis ne piquent pas trop, il vaudra mieux les arroser, mais pas d’excès !

Assez rapidement tu pourrais avoir des radis.

 

Pour ma part je n’ai jamais eu de soucis, mis à part les altises mais elles ralentissent juste le développement.

 

Je pense avoir fait le tour…

 

J’ai juste deux choses à apporter :

Il existe des radis d’hiver et d’autres non, c’est propre à chaque variété.

 

Et deuxièmement, il y a quelque chose d’intéressant mais peu pratiqué avec les radis.

 

La silique et le feuillage sont comestibles.

Je ne vais pas m’attarder sur les feuilles.

Cependant la silique oui.

 

C’est la sorte de cosse qui contient les graines du radis lorsqu’il finit son cycle de reproduction.

La plupart des jardiniers arrachent les radis lorsqu’ils montent en graine, cependant c’est une erreur si l’on souhaite en tirer un maximum de nourriture…

 

Le radis occupera au sol très peu de place, pourtant on aura beaucoup à consommer en l’air !

Ces siliques ont le goût de radis, c’est intéressant pour varier et on peut en faire des pickles.

 

Il y a quelques variétés de radis qui ont été sélectionnées uniquement pour la production de grandes siliques, à consommer !

 

Si tu souhaites en apprendre plus à propos du jardinage, je t’invite à t’inscrire au club privé.

Je t’enverrai chaque jour un mail pour t’aider à produire ta propre nourriture saine.

 

C’est ici : s’inscrire.

 

Bien sûr, ne viens pas si tu n’es pas intéressé par le jardinage, l’environnement etc.

 

A tout de suite !

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

 

Laisser un commentaire