Publié par Laisser un commentaire

Un « problème » arrive : la limace !

Il fait bon, et le sol est humide.

Elles font leurs petits…

 

… Les limaces arrivent ! Et sont déjà là. 

 

 

C’est impossible de ne pas en avoir quand on paille son sol.

Elles sont très importantes pour dégrader la matière organique, reproduire les champignons (utiles) etc.

Cependant, elles mangent nos plantes !

 

Alors je t’ai déjà dis de ne pas les exterminer sinon les prédateurs ne viendraient jamais…

Cependant il faut quand même le temps qu’ils arrivent !

 

Donc pendant ce temps tu peux être envahis, je te rassure en été si tu n’arroses pas tu n’auras plus de soucis.

Elles feront donc des dégâts.

Je t’expliquerai comment limiter la casse.

 

Et si jamais tu as un système équilibré, elles iront quand même de temps à autre grignoter quelques feuilles de laitue !

 

Si tu ne mets donc qu’une plante, tu risques de ne pas en avoir du tout… 

 

Il va donc falloir partir du principe que tu auras de la perte, et donc anticiper un certain pourcentage !

 

Si tu prévois 10% de pertes, produit 10% supplémentaire en terme de plants.

Si tu n’as aucune idée, remplis toute la place !

Si tu fais tes plants toi même c’est quasi gratuit, donc tu ne risques rien…

 

 

C’est la première technique pour éviter les dégâts des limaces, on les anticipe et on réagit !

 

Une autre technique est de détourner l’attention, elles sont friandes de moutarde par exemple.

Tu pourrais donc en semer, mais je doute que tu déclenches une migration massive avec cette technique !

 

 

Une autre idée serait de les attirer avec un piège à bière, mais sans leur permettre d’aller dedans !

Simplement celles capturées seraient relâchées plus loin, ou dans la moutarde par exemple.

Ainsi tu peux toujours attirer les prédateurs, tout en te débarrassant des limaces !

 

Les limaces sont très utiles au jardin, là c’est leur période d’activité donc il va falloir gérer.

Je les ai toujours laissées et je commence à voir des carabes et des staphylins dans mon jardin, signe qu’elles ont maintenant des prédateurs !

 

Je te parle de ça pour que tu puisses faire plus de semis que prévu, sous peine de se retrouver sans salade avec une haine contre ces gastéropodes… 

J’ai par exemple aujourd’hui planté plus de 25 salades, alors que je n’en mangerai pas 25 !

Je partage, mais c’est plus simple à faire si j’ai planifié ça auparavant…

 

En plus de ça j’ai encore des barquettes de semis de salade dans le châssis, de quoi nourrir ces collaborateurs.

Avant de finir je t’ajoute que comparé à l’an dernier j’ai maintenant plusieurs espèces de limaces !

 

Si tu souhaites recevoir d’autres articles tu peux t’inscrire au club privé.

Je t’enverrai chaque jour un mail pour t’aider à produire ta propre nourriture saine.

 

C’est ici : s’inscrire.

 

Bien sûr ne viens pas si tu n’es pas intéressé par le jardinage…

Sinon, à tout de suite !

 

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

 

P.S. : Voici la photo de la structure dont je parlais dans l’article d’hier.

20190331_134048.jpg

 

 

Laisser un commentaire