Publié par Laisser un commentaire

Amélioration des rouleaux de PQ !

Je t’avais parlé il y a pas si longtemps d’une idée de récupération.

Des semis dans des rouleaux de papier toilette.

On y met du terreau et on sème la dedans.

 

Je suis en train de tester, ce qui me permet de me rendre compte de la réalité !

 

Je vais commencer par les points négatifs.

Le papier étant drainant il favorise l’assèchement du terreau…

 

Il faut donc arroser tous les jours tant que la graine n’est pas sortie !

Il y a aussi un problème avec le dessous du pot fait maison…

Le terreau y tombe, il faut bien tasser et ne plus trop y toucher !

 

Et c’est en constatant ces problèmes que je suis en train de chercher des solutions.

 

J’ai aussi oublié de te dire mais certains rouleaux se décollent et j’ai donc à faire face à une désintégration, mais cela reste limité et le tout tient en place !

 

Bref, les solutions.

Je vais tout d’abord te conseiller de plier les rouleaux afin qu’ils ne forment plus un cercle sur le dessus, mais un carré.

Ainsi tu pourras les agencer correctement pour la suite.

 

(Optimiser l’espace et pouvoir les serrer)

 

Il te faudra idéalement une barquette, une cagette ou n’importe quel récipient ayant des bords assez haut pour maintenir les rouleaux serrés à la verticale.

Ainsi à l’intérieur on va y mettre les rouleaux, tous serrés les uns contre les autres, comme ils sont carrés c’est sensé être plein.

 

Cela implique des avantages :

  • Finis l’excès d’évaporation dû au carton, comme ils sont tous serrés il n’y a que les pots des bords qui peuvent évaporer par les côtés.
  • Leur rapprochement permet une sorte d’unicité, ils bougeront moins et on aura moins de perte de terreau par en dessous, même pas du tout !

 

Bien sûr il faut y faire des semis qu’on ne touchera pas jusqu’à la plantation…

Je pense donc aux tomates par exemple, ou encore salade si on n’y met que quelques graines et qu’on éclaircit.

 

Voilà, ensuite la dernière astuce c’est de mettre un bout de carton ou de journal dans le fond.

Cela permet de faire un fond étanche aux gros bouts, pas à l’eau mais aux morceaux, donc au terreau !

On se moque que ce soit du papier car de toute manière avec cette technique on n’arrose pas par capillarité, ce qui est un défaut…

 

 

Si tu veux recevoir d’autres astuces tu peux t’inscrire au club privé.

Je t’enverrai chaque jour un mail pour t’aider à produire ta propre nourriture saine, locale !

 

Bien sûr ne viens pas si tu n’es pas intéressé par le jardinage parce que les mails ne te serviraient pas…

 

C’est ici : s’inscrire.

 

Tu auras aussi un accès à un groupe Facebook privé si tu le souhaites, tu recevras le lien d’accès juste après ton inscription.

 

A tout de suite !

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

Laisser un commentaire