Publié par Laisser un commentaire

Pourquoi et comment semer en barquette ?

Salut !

Aujourd’hui je te dis pourquoi et comment semer en barquette.

 

Pour ça je te conseille de lire l’article d’avant hier : Comment je sème en godet ?

J’ajoute une petite chose à cet article :

C’est inutile de tamiser et de faire plusieurs couches pour un semis de grosses graines.

Comme les courges par exemple !

 

 

Bref.

On va réaliser les mêmes couches pour un semis en barquette :

Grossier, normal et fin, avec le terreau de semis…

 

Ainsi on s’assure le drainage, et le bon contact terre/graine en haut de la barquette !

On favorisera aussi un arrosage doux, et surtout en barquette !

 

Donc par capillarité, ou par pulvérisation.

 

Tu sais maintenant comment semer en barquette.

Je te conseille de tasser à la main la couche grossière pour éviter que tout ne passe à travers les trous du fond.

Et de la même façon que pour un pot, on fait tomber la barquette de quelques cm afin de faire un léger tassage…

 

 

Maintenant il te reste à savoir pourquoi les utilise-t-on ?

Ce n’est pas le sujet de l’article mais elles peuvent servir à contenir les mottes réalisées au presse motte. (Comme on les trouve en jardinerie)

 

Elles peuvent aussi servir à semer densément, puis à repiquer individuellement dans des godets.

Dans ces godets on ne mettra que du terreau universel, ou de rempotage !

Ou n’importe quel substrat élaborés par tes soins, tant qu’il retient l’eau…

 

Leur intérêt est de faire beaucoup de semis sur un petit espace dans un premier temps…

C’est surtout utile pour les plantes qu’on veut avoir en masse !

 

Comme la salade, le basilic, j’en passe.

C’est aussi pour les petites graines…

 

Ces dernières font des racines moins profondes lors de leur germination, donc elles ne vont pas de suite sous la barquette !

Contrairement à une courgette, elles font déjà une sacrée racine avant même de sortir…

 

Une fois que tout est fait on repique les plants en terre s’il fait humide et qu’il n’y a pas trop de limaces !

S’il y a un danger, on les repique dans des godets individuels afin de les laisser un peu grandir.

 

Tu peux aussi te faire des repas de jeunes pousses dans les barquettes !

Sème n’importe quelle plante comestible densément, une fois qu’elles auront fait des feuilles en plus de leurs cotylédons, viens couper au ciseau le dessus pour te faire des salades.

 

Les plantes jeunes ont plus de goût…

 

Si tu veux recevoir d’autres leçons tu peux t’inscrire au club privé.

Je t’enverrai chaque jour un mail pour t’aider à produire ta propre nourriture saine !

 

C’est ici : s’inscrire.

A tout de suite !

 

Tu auras aussi un accès à un groupe Facebook privé.

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

 

Laisser un commentaire