Publié par Laisser un commentaire

Deux techniques pour les salades, et tout légume feuille.

Une plante pousse.

Si tu l’arraches :

 

Elle ne poussera plus !

 

 

 

 

Si tu la laisses, elle pousse…

Et elle produira toujours de la nourriture, sauf si elle monte en graine, ou qu’elle finit son cycle annuel : bien entendu !

 

Et si tu en veux toujours, tu devras faire ceci :

Semer, (repiquer), attendre que ça pousse et consommer. 

 

Et ainsi de suite… Tout le temps !

C’est donc du travail.

Inutile…

 

Les plantes sont habituées à être mangées, et repartir !

 

Un arbre fera encore plus de branches si on lui en mange une.

Une salade fera pousser ses feuilles si une limace lui en mange la moitié !

 

C’est ainsi,

Les plantes ont des systèmes acquis permettant de se régénérer suite à une attaque physique. 

 

La première technique est donc plutôt simple.

On ne va plus ramasser une plante en entier pour la consommer, mais prélever des parties, un peu sur chaque plant. 

 

Ainsi on peut récolter la masse d’une salade, sans en avoir réellement récolté une !

Et elles continueront toutes de pousser… Et donc de produire.

 

C’est pourtant ce qu’on fait avec les aromatiques, mais les habitudes ne sont pas les mêmes vis à vis des plantes du potager traditionnel.

 

On prélève souvent les feuilles les plus basses.

En faisant ça la plante va monter en hauteur, tu peux par exemple avoir du chou kale de plus de deux mètres de haut !

 

(Qu’il faudra tuteurer…)

Ils auront d’ailleurs une belle forme de palmier, mais résistants au froid !

 

Bref.

Je vais te parler de la deuxième ‘technique’.

 

Pour ça tu vas te régaler, mais il te faudra beaucoup de graines…

 

Cela va consister à semer très serré, mais à faire une récolte en coupant au dessus du sol les jeunes pousses.

 

Ainsi elles sont très tendres, en quantité et n’ont pas demandé beaucoup d’efforts !

Une salade laissée en autonomie montera en graine et produira ça à proximité.

Si tu veux mieux localiser, prend la tige et secoue les graines au dessus de l’endroit de ton choix.

 

De la même façon tu peux faire ça pour les choux, radis, navets, tout ceux dont le feuillage est comestible !

 

Il te faudra juste des graines…

Tu verras que si tu produits tes propres graines tu seras vite dans l’abondance et ce genre de petit truc te produira une nourriture limitée, mais de grande qualité gustative !

 

Si tu veux tu peux t’inscrire au club privé.

Je t’enverrai chaque matin un mail pour t’aider à produire ta propre nourriture saine !

 

Sauf si tu n’es pas intéressé par le jardinage.

C’est ici : s’inscrire.

 

A tout de suite !

Il y a aussi un accès réservé aux membres dans un groupe privé sur Facebook.

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

Laisser un commentaire