Publié par Laisser un commentaire

Plante tes oignons et compagnie.

Salut !

C’est le moment…

Planter l’ail si tu ne l’as pas fait cet automne, planter les oignons et les échalottes.

 

Pour l’ail, en général on n’a pas une consommation énorme :

donc facile d’être autonome !

 

Pour les échalottes, tout le monde n’en consomme pas mais généralement on en consomme peu aussi :

facile d’être autonome !

 

 

Reste les oignons, les plus utilisés…

Là la consommation varie beaucoup entre chaque personne.

Je t’invite à regarder ta consommation hebdomadaire, la multiplier par 52.

Tu as maintenant ta consommation annuelle, approchée.

 

 

Admettons qu’il t’en faille 200, un tout les 10cm.

Il te faudrait une ligne de 20m !

Si tu fais 5 lignes, espacées de 20cm il te faudrait 4m de long.

 

Déjà plus réalisable…

 

 

200 oignons te coûteront 3€ chez un semencier…

Je ne me fatigue pas à semer… J’achète un petit sac de bulbille.

 

Part aussi du principe que tu n’auras pas 100% de réussite donc ajoute en plus.

 

Une dernière chose, si tu fais ce que je t’ai dit tu en aurais pour 4m², disons 5 si tu souhaites prévenir le taux de perte !

 

Sur cet espace tu pourrais faire plein de choses, l’oignon tolère la mi-ombre…

 

Donc :

Met des oignons à droite à gauche dans tes cultures. 

 

Tu peux te faire 2m² et mettre le reste un peu partout, ils sont faciles à repérer, donc facile à récolter.

Ils préviennent également des maladies cryptogamiques de par le souffre qu’ils contiennent…

J’en met donc au pied des fruitiers, dans les bacs de fleur, dans mes cultures…

 

Un peu partout et on arrive vite à mettre 200 bulbilles…

 

En plus de ça, en mettre partout aide certes les autres cultures, mais cela protège l’oignon également car il n’est pas en monoculture !

 

Reste à savoir qu’il parait que l’oignon ne se plait pas avec les légumineuses, j’ai fait un article la dessus pour que tu aies mon avis : Pourquoi ne pourrait-on pas associer ail, oignon, échalottes et légumineuses ?

 

Si tu veux tu peux t’inscrire au club privé.

Je t’enverrai un mail chaque jour pour t’aider à produire ta propre nourriture saine.

 

Ne viens pas si tu n’es pas intéressé par le jardinage car les mails ne te serviraient pas, et t’encombreraient !

C’est ici : s’inscrire.

 

A tout de suite !

Tu auras aussi un accès personnel à un groupe Facebook, tu recevras le lien après ton inscription.

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

Laisser un commentaire