Publié par Laisser un commentaire

#8 Plante bioindicatrice : la mercuriale annuelle, très répandue !

Salut !

Aujourd’hui je vais te parler d’une plante qu’on trouve assez souvent dans les jardins, dans les champs travaillés.

 

 

Je voulais t’en parler car elle ressemble à l’amarante, sauf qu’elle est toxique ! 

 

Donc attention à ne pas la confondre avec si tu t’intéresses aux plantes sauvages comestibles…

Surtout qu’on retrouve ces deux plantes sur des terrains similaires !

 

Enfin…

Je te laisse apprendre à faire la différence, là je vais te dire ce qu’indique la présence de mercuriale annuelle sur ton terrain, il faut savoir qu’il existe une mercuriale vivace également.

 

Elle indique :

Un sol ayant subis une culture intensive, avec apport de fertilisant.

Une érosion par manque de couverture végétale, provoquant le lessivage, ici de l’azote et de la potasse !

 

Je suppose que l’apport de fertilisant provoque aussi le lessivage, on minéralise l’humus, qui disparait, donc on supprime aussi le complexe argilo-humique, et donc la retenue des ions positifs du sol !

Donc lessivage… 

 

 

Si tu ne comptes pas cultiver, laisse l’adventice !

Elle règle le problème du sol.

 

En plus celle-ci n’est pas très coriace donc si tu veux cultiver par la suite ce sera facile de la détruire, ce qui n’est pas le cas de la ronce…

 

Sinon tu peux prendre les devants et régler le problème toi même !

Couvrir ton sol en matière carbonée afin de reconstituer le CAH, limiter le lessivage et la décomposition du couvert nourrira le sol.

 

A demain !

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

P.S. : La formation est lancée depuis hier, la promotion appliquée pour le lancement sera retirée à 19h aujourd’hui…

Voir si c’est encore dispo : https://commentbiojardiner.podia.com/comment-obtenir-de-bonnes-recoltes-quand-on-a-pas-le-temps-de-jardiner?coupon=REDUCTION-LANCEMENT

Laisser un commentaire