Publié par Laisser un commentaire

Comment j’ai fait mes supports de haricots grimpants ? Vaut pour les pois grimpants !

Salut !

Aujourd’hui je te montre ma technique…

 

Faite avec les moyens du bord ! 

 

Elle permet à partir de ficelle et de branches de se fabriquer un support tenant la route !

 

Je te met des photos des deux que j’ai fait récemment.

 

 

 

Le support de gauche fait environ 1m50, il n’est pas à niveau !

Mais j’aime bien quand ce n’est pas carré !

 

Et pour la photo de droite, c’est une hauteur de 1.10m

 

Pour la barre horizontale j’ai eu la chance de me dégoter des bambous, plus pratiques pour la construction ! 

Mais pas nécessaires…

 

A gauche un seul bambou assez costaud et à droite c’étaient plusieurs bambous assez fins que j’ai attachés ensemble : l’union fait la force !

 

Cependant ça reste très souple alors j’ai planté un piquet qui présente une encoche et vient soutenir au milieu…

Du bricolage quoi !

 

Mais : ça ne m’a rien coûté, sauf la ficelle mais je l’avais déjà !

Ficelle en jute au passage.

 

J’ai mis ces structures en haut d’une pente plein sud histoire que leur ombre ne gêne pas… 

Pour la photo de gauche j’ai quand même une petite bande de culture derrière que j’avais fait rapidement l’an dernier…

J’y mettrais des légumes feuilles ou une courge rampante que je ferais venir devant le support :

Ainsi je bénéficie de la lumière, mais aussi des nutriments du sol à l’ombre !

 

 

 

Pour le « tissage ».

 

Pas fait à droite mais ce sera comme à gauche.

Je tire des cordes à l’horizontale.

Je fixe sur le bambou un coté de la corde verticale avec un nœud et pareil à la corde du bas.

Ainsi je peux faire glisser les cordes verticales comme je veux pour régler les espacements !

Les haricots trouvent leur corde en envoyant une sorte de lasso en l’air.

 

Celui-ci tourne en l’air et dès qu’il croise un obstacle il s’y enroule puis la plante continue sa croissance sur la corde !

Au début il faut surveiller que l’un des haricots n’aille pas chez son voisin…

 

 

Enfin bref, il ne me reste plus qu’à t’expliquer comment tout ça tient debout !

Déjà je fais tenir les branches entre elles par le biais de cordages bien serrés.

 

Comme ça :

 

 

C’est simple à faire mais il faut bien un petit mètre de corde pour chaque liaison !

 

Une fois que tu sais tout bien attacher, reste à construire quelque chose où les forces liées au poids de la structure ne fassent pas tout écrouler !

 

J’ai donc opté, pour du bricolage, pour un système trépied.

 

Je fais comme ça :

IMG_0872

 

Après avoir fait un A avec des branches, je fixe une branche en Y sur la barre horizontale du A.

L’encoche du Y dans la barre du A, comme sur la photo puis j’accroche le tout.

 

Ce qui reste plutôt maniable !

Reste à découper le pied du Y pour avoir un bon appui, à toi de jauger.

 

A partir de là c’est assez équilibré.

Je plante les pieds dans le sol à quelques centimètres pour assurer une certaine assise.

 

Et pour que ça ne tombe pas de l’autre côté du trépied :

Il faut faire pencher les deux côtés de l’installation l’un vers l’autre. Une fois qu’ils seront liés par la barre en haut il ne pourront plus tomber de l’autre côté

(A moins de forcer !)

 

Ce qui donne ça, tu comprendras en regardant…

IMG_0871

 

Voilà j’espère t’en avoir dis assez pour que tu puisses faire ça chez toi en partant de rien !

Si tu as des arbres tu devrais trouver les branches qu’il te faut…

 

 

Si tu veux recevoir d’autres articles à propos du jardinage tu peux t’inscrire au club privé.

Tu recevras un mail chaque jour pour t’aider à concevoir un potager qui te fournira de la nourriture saine et locale !

 

C’est ici : s’inscrire.

 

Pour les membres du club on a un groupe Facebook privé que tu pourras rejoindre après ton inscription, tu recevras le lien par mail.

 

A tout de suite, mais ne viens pas si tu n’es pas intéressé par le jardinage.

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

Laisser un commentaire