Publié par Laisser un commentaire

Je vais planter des petits fruitiers…

Salut !

Aujourd’hui je choisis de te parler de mes projets sur le terrain !

Donc aujourd’hui ce sera à propos de la plantation de petits fruitiers, et dans quelques temps je te parlerai d’une petite construction, avec photos…

 

 

Bref ! 

Comme je te l’ai dis je vais planter de petits fruitiers…

Pour l’instant ils sont enfermés à la poste !

 

Mais j’ai déjà préparé l’endroit où je les mettrai.

Une longue bande de 20 mètres de long, j’en ai déjà « préparé » 10.

J’ai paillé… Et maintenant j’attends !

 

Le sol est assez meuble.

 

Mon objectif va être de remplir cette bande de fruitiers, elle fait 1 mètre de large, le long d’un grillage. 

Seul petit bémol, de l’autre côté c’est plein de ronce donc je verrais comment gérer leur arrivée de mon côté !

 

J’ai déjà planté un groseiller dont je ne connais pas la variété, je sais juste qu’il donne des groseilles rouges, et un framboisier pareil…

 

Mon but est de ne pas avoir deux fois la même variété, qu’elles soient rustiques, autofertiles, vigoureuses et résistantes aux maladies. 

Autofertile signifie que la plante peut se polliniser elle même, pas besoin d’avoir un autre pied qui pollinise l’un ou l’autre !

Je prends aussi des couleurs différentes !

 

J’ai donc des framboises blanches, jaunes et « normales ».

Des groseilles roses, rouges. Il n’y avait plus de blanches sur le site.

 

J’ai aussi pris un lyciet, l’arbuste qui fait des baies de goji !

Et… un amélanchier.

Pour ce dernier c’est une découverte car je n’en ai jamais goûté…

 

 

Je te précise au passage que cultiver des fruits non colorés permet de tromper les oiseaux qui les croient non mûrs !

Mais je pense qu’ils finiront par apprendre que ça se mange quand même… Ce qui ne me gêne pas tant que ça car j’ai malheureusement peu d’oiseaux dans mon coin.

 

 

Sur cette bande j’ai également placé une rhubarbe et un artichaut que j’avais en rab.

 

En gros pour te résumer tout ça j’essaye :

  • De maximiser la diversité.
  • D’avoir des fruits différents, donc plusieurs goûts et tout n’arrive pas en même temps.

 

Je pense en parallèle cultiver des couvres sol et des plantes fixatrices d’azote !

Pourquoi pas des fraises, et pour l’azote du trèfle ou des haricots etc.

 

Le tout sans oublier de pailler, surtout la première année… 

Les plantes sont moins enracinées donc plus sensibles à la sécheresse !

 

Dis moi si tu connais des associations de plantes avec les petits fruitiers ça m’intéresse !

Si ça t’intéresse aussi tu peux aller voir Franck Nathié, et t’inscrire au club privé pour être tenu au courant de ce petit projet…

 

Tu recevras un mail chaque jour et tu auras accès à un groupe Facebook privé.

C’est ici : s’inscrire.

 

Ne t’inscrits pas si tu n’es pas intéressé par le jardinage.

Sinon, à tout de suite  !

 

Tu recevras le lien d’accès au groupe juste après ton inscription.

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

Laisser un commentaire