Publié par Laisser un commentaire

Comment et pourquoi utiliser des engrais verts ? Et pourquoi ne pas en utiliser parfois ?

Salut !

Aujourd’hui je t’aide à choisir l’engrais vert qu’il te faut.

Je t’aide à savoir quand l’utiliser mais aussi pourquoi parfois il vaut mieux ne pas en mettre…

 

Tout va dépendre du travail que tu veux avoir à faire !

 

Tu en entends peut-être beaucoup parler, mais on nous dit juste « mettez un engrais vert, c’est pour enrichir ton sol sans engrais chimiques ! »

 

SUPER !

C’est déjà une superbe application des engrais vert… Mais tu peux tout à fait enrichir ton sol autrement sans avoir besoin d’acheter des semences…

Tu peux simplement être autonome en paillage !

 

 

Et si tu en as beaucoup entendu parler…

Tu t’es peut-être laissé tenté ! 

 

Alors tu as peut-être choisi d’acheter de la moutarde, un classique il y en a même dans les champs.

Sauf que …

L’Homme raffole autant des soldes que la limace de la moutarde ! 

 

Donc tu as rameuté les limaces du quartier.

Tu les as bien nourries et elles sont restées chez toi…

 

Sauf qu’au printemps il n’y avait plus de moutarde, mais toujours les limaces…

 

Donc tu connais la suite, ça t’est peut-être arrivé, ou peut-être pas !

Utiliser de la moutarde n’est pas une fatalité, mais un facteur encourageant la population de limace.

Alors qu’on a tendance à contenir les limaces grâce à leurs prédateurs…

 

 

Bref !

Il existe un tas d’autres engrais verts…  

Chacun sa petite spécialité.

 

Ils vont tous apporter quelque chose au sol, à la biodiversité etc.

Ce qui signifie que si tu utilises des engrais verts, tu vas devoir les mélanger, pas de monoculture, même pour ça !

Sinon on induit un déséquilibre…

Bien souvent un excès d’animaux qui raffolent de plantes ! Donc pas cool pour toi qui veut en faire pousser.

 

 

D’ailleurs au passage on peut jouer avec cette propriété ! Si tu as trop de limaces mais que tu ne veux pas les exterminer :

tu peux semer de la moutarde hors du potager pour les y attirer !

 

 

Sinon, les avantages des engrais verts sont les suivants :

  • Enrichissement des sols en nutriments, en humus et matière organique.

 

  • Couvert végétal vivant, donc ne se dégrade pas sauf après sa mort où il pourra servir de paillage.

 

  • Racines pivots ou système racinaire très dense : le pivot va chercher les nutriments en profondeur et les remonte en plus de structurer le sol. Le système racinaire très dense va aérer le sol après sa disparition. Il va le rendre plus meuble. Il va lui aussi remonter des nutriments profonds… Certaines racines vont jusqu’à deux mètres.

 

  • Certaines poussent si vite qu’elles permettent d’étouffer les adventices si l’on est débordé.

 

  • Elles sont souvent mellifères.

 

 

MAIS : il y a aussi quelques désavantages :

  • Elles n’apportent pas forcément une solution aux problèmes du sol, contrairement aux plantes bioindicatrices.

 

  • Elles peuvent se semer spontanément et devenir plus envahissantes que les adventices… On va donc soit les faucher avant qu’elles ne fassent des graines, soit faucher jeune les nouveaux qui sont issus de semis spontanés (c’est ce que je fais car je ne souhaite pas scruter si cela monte en graine ou non…)

 

  • Il faut payer des graines.

 

  • Elles attirent une faune qui mange les cultures, sans oublier que cette faune dont personne ne veut attire leurs prédateurs… Ils sont donc indispensables pour avoir un système stable et durable !

 

 

Je t’ai présenté les avantages et les désavantages que peuvent présenter ces plantes.

Toutes n’ont cependant pas tous les désavantages ou tous les inconvénients !

 

Je vais t’en présenter quelques unes…

A utiliser selon tes besoins sur ton sol !

 

Par exemple chez moi je cherche à attirer des carabes, je conçois entre autre des aménagements pour eux mais j’utilise aussi la phacélie qui a la propriété d’être mellifère et d’attirer des auxiliaires, comme les carabes !

(Ils mangent les limaces.)

 

Cet exemple est déjà bon.

Tant que j’y suis je reste sur la phacélie.

 

Elle a un système racinaire dense qui va rendre le sol très meuble, ce qui accélère vite la construction d’un sol !

Elle fournit aussi une bonne quantité de matière verte qui me sert ensuite de paillage.

(Elle est aussi jolie)

 

Par contre elle n’est pas très rustique… Chez moi je constate qu’elle tient aux petites gelées tout de même.

La phacélie est donc à utiliser pour décompacter un sol hors hiver et attirer des auxiliaires bénéfiques.

 

La moutarde attire quand à elle les gastéropodes, donc c’est intéressant de la mettre hors du potager !

Si on voulait l’utiliser pour enrichir le sol je pense qu’il y a mieux…

 

Si tu veux de l’azote utilise du trèfle, c’est une légumineuse qui fixe l’azote atmosphérique.

 

Si tu veux un engrais vert d’hiver utilise le seigle, il décompacte le sol comme la phacélie. Et si tu veux de l’azote pour l’hiver il faut mélanger le seigle à de la vesce d’hiver !

 

Ils sont souvent mélangés à deux à la vente…

 

La vesce grimpe sur le seigle.

Elle pousse très vite et étouffera les adventices…

 

 

Selon la plante tu vas devoir veiller à plusieurs choses.

Vérifier que c’est un engrais adapté à la saison, sachant que pour les engrais d’été on peut les laisser l’hiver, le gel les tuera.

Veiller à ce que le sol en ai besoin, pas d’apporteur d’azote si on a déjà un sol trop riche en azote !

Pour les plantes aux racines profondes je pense que tu peux y aller partout.

 

 

Une autre règle : essayer de toujours varier et ne pas vouloir radier le moindre bout d’adventices !

Elles sont indispensables d’après moi…

Elles sont adaptées pour héberger le plus possible de faune sauvage.

Cette diversité est la clé pour un potager en bonne santé !!

 

Donc je dirai pour conclure que les engrais vert sont un bon moyen pour avoir un bon sol rapidement, mais qu’il ne faut pas en abuser et transformer ça en monoculture qui perturbera l’environnement…

Et il faut choisir un engrais vert adapté au sol…

Par exemple après des courges, gourmandes en azote, tu pourrais mettre le mélange seigle vesce en hiver.

C’est judicieux car fournit de l’azote au sol !

 

Si tu souhaites recevoir d’autres articles comme celui-ci, je t’invite à t’inscrire au club privé.

Je t’enverrai un mail chaque jour pour t’aider à produire une nourriture saine, avec des techniques agro-écologiques qui diminuent le temps et la quantité de travail !

 

Ne viens pas si tu n’es pas intéressé par le jardinage…

Tu auras aussi un accès à un groupe Facebook privé.

 

C’est ici : s’inscrire.

 

Après ton inscription tu recevras le lien pour accéder au groupe Facebook.

Et dès demain tu recevras ton premier mail.

 

 

A tout de suite !

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire