Publié par Laisser un commentaire

Comment débuter sur une parcelle en friche avec trois étapes ?

Salut !

Aujourd’hui je t’apprends à cultiver sur une parcelle qui est actuellement en friche.

Partir d’une friche a un grand avantage par rapport au gazon. 

Sur celle-ci tu peux diagnostiquer ton sol en analysant les adventices qui s’y trouvent !

 

Tu as peut-être envie de te lancer mais tu ne sais pas comment t’y prendre… Comment débarrasser cet endroit envahis par les plantes…

Afin de pouvoir structurer l’endroit, idéal si on débute !

 

La friche a un autre avantage :

Si personne n’y est allé, la terre est déjà meuble et en forme grâce aux adventices…

 

Je compte donc sur toi pour ne pas labourer tout ça …

Si tu as ce genre de terrain tu as un grand potentiel, je vais te donner mes règles à respecter si tu veux qu’il reste bon !

Bien sûr si tu as labouré ton sol (ou passé le motoculteur), c’est dommage car tu as détruit la structure du sol…

Mais ce n’est pas la fin du monde et ton sol doit encore être chargé de vie et de matière organique, d’humus etc.

 

La première étape que tu dois réaliser pour cultiver sur ton sol, c’est de le connaitre.

Tu vas donc analyser les adventices qui s’y trouvent.

 

Chacune d’entre elles t’apporte une information à propos de ton sol.

Tu peux aller voir ma série sur les plantes bioindicatrices mais elle n’est pas encore bien remplie alors regarde sur internet.

Et sur les groupes Facebook d’identification de plantes si tu n’en connais pas une.

 

Si les plantes indiquent un sol riche en azote tu seras que tu peux cultiver des plantes gourmandes en azote sans problème, comme les courges ou le maïs…

Si au contraire elles indiquent un sol pauvre, sableux etc, tu devras cultiver des plantes moins gourmandes le temps d’enrichir ton sol et tu seras qu’il faudra des plantes plus résistantes à la sécheresse !

 

En bref, une fois que tu connais ton sol tu peux choisir un cap, un plan d’action.

 

 

Une fois que tu le connais, tu vas savoir quelles plantes et quels mulchs choisir.

Pour les plantes je te l’ai décris au dessus, pour le paillis :

Si ton sol est riche en azote voir même en excès, choisis de la paille, du brf.

Si ton sol est pauvre choisis plutôt du foin, et mets-y les déchets de cuisine etc.

 

Quand tout est décidé, tu vas agir.

 

Là je fais deux distinctions :

  • Les adventices du terrain ne sont pas très résistantes

Tu les fauches et tu met le mulch par dessus, essaye de déjà définir des allées histoire de ne pas tout tasser en fauchant.

  • Les adventices sont résistantes, ronces, orties, liserons, racines pivots.

Il vaudra mieux en arracher une bonne partie de suite.. Tu peux en laisser mais pas la peine, si tu arraches elles reviendront sûrement d’elles mêmes au printemps ! D’ailleurs dans les deux cas laisse des adventices avec parcimonie, ce sont elles qui constituent l’écosystème qui protège tes plantes…

Ensuite tu mets ton mulch.

 

Si tu t’y prends maintenant couvre tout, sauf les allées si tu veux.

La seconde étape est donc de choisir son paillage et de le poser le plus vite possible en retirant les adventices si elles risquent de nuire de par leur nombre aux cultures !

 

 

 

Et la dernière étape consistera à planter.

Là aussi je te donne deux distinctions.

Soit tu sèmes en pleine terre, soit tu sèmes en godet. 

 

Pour la première option tu écartes le mulch, si tes graines sont grosses tu les plantes.

Si elles sont petites je te conseille de préparer un sol vierge là ou tu veux poser la graine.

Vierge signifie sans les anciennes adventices mortes si elles ne sont pas décomposées…

En gros passe un léger coup de binette, et garde le paillage écarté autour du semis, quand ça aura levé tu pourras le resserrer autours des plantes !

 

 

Et pour la deuxième option, il n’y a rien à faire, une fois que la plante en pot est prête, tu écartes le paillis, fais un trou et plante.

Tu refermes le paillis autours, sans étouffer la plante bien sûr !

 

Si tu veux recevoir d’autres aides pour t’apprendre à cultiver un potager qui te fournira des légumes sains tu peux rejoindre le club privé.

 

Tu auras un mail chaque jour pour t’aider.

Un accès à un groupe Facebook.

Par contre ne viens pas si tu n’es pas intéressé par le jardinage.

 

C’est ici : s’inscrire.

 

A tout de suite !

Tu recevras le lien d’accès par mail après t’être inscrit.

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

Laisser un commentaire