Publié par Laisser un commentaire

#2 plante bioindicatrice : L’amarante.

Je vais te présenter une plante symbolique de la lutte pour une agriculture durable et respectueuse de l’environnement !

L’amarante. 

 

Elle a su développer une résistance au glyphosate.

Elle est capable de produire une quantité énorme de graine.

Elle ne fane pas.

 

Avec tout ça…

On peut juste espérer qu’elle ne soit pas au paradis chez nous !

 

Son feuillage et ses graines sont comestibles, mais je ne sais pas si c’est le cas de toutes les variétés donc : attention. 

 

C’est une plante généralement gourmande en azote et en potassium. (N et K)

 

Mais selon l’espèce elle indique différentes choses…

 

J’ai su trouver deux espèces différentes et qui sont les plus communes sous forme d’adventice, qui pousse spontanément dans la nature ! 

 

  • Amarante blanche, Amarantus albus

Celle-ci indique un sol nourrit par des engrais solubles…

On va donc la retrouver dans des champs, j’en vois souvent en entrée et en bordure des champs de betterave par exemple.

Et elle indique aussi un fort contraste hydrique ainsi qu’une forte chaleur estivale, comme le chénopode.

 

  • Amarante réfléchie, Amarantus retroflexus

Sa présence indique un sol en excès d’azote et de potassium, mais aussi de matière organique.

Pour le coup je vois plutôt celle-ci dans mon jardin !

Elle est d’un vert plus foncé que l’amante blanche.

Regarde sur Google pour trouver des photos, ça ne manque pas…

 

 

Bref, on peut tirer une règle générale du fait de voir apparaitre de l’amarante.

Je répète qu’on ne peut tirer de conclusions que si on voit la plante en grand nombre, une seule n’est pas assez fiable.

 

Cette plante indique qu’il n’y a pas de carence en azote et potassium… 

Qu’il y en a même en excès, ou bien que le sol est « enrichit » par des engrais solubles ! 

 

Si tu veux recevoir d’autres indications à propos des plantes bioindicatrices, tu peux t’inscrire au club privé.

Je te demande de ne pas le rejoindre si tu n’es pas intéressé par le jardinage…

 

J’adresse un mail chaque jour aux membres du club pour les aider à développer un système qui produit une nourriture saine, même si on a peu de temps !

Et même si on débute.

 

C’est ici : s’inscrire.

 

Il y a aussi un accès personnel à un groupe Facebook qui te sera envoyé par mail après ton inscription.

 

A tout de suite !

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

 

Laisser un commentaire