Publié par Laisser un commentaire

#6 Idée reçue : Les mauvaises herbes sont à EX-TER-MI-NER …

Raaah ces vilaines herbes !

Elles piquent.

Elles poussent partout !

 

Elles n’ont pas de belles grandes fleurs…

 

Personne ne les aime !

J’avoue que je n’aime pas être piqué par une ronce qui fait de la résistance !

 

 

Mais il faut les accepter.

Elles viennent de façon spontanée … Vouloir les contrôler à tout prix serait BEAUCOUP trop de travail…

 

J’aime faire le minimum d’effort qui rapporte le maximum de résultats !

 

Tu as peut-être déjà eu l’expérience : 

Tu as tout arraché…

Mais tout repoussait…

Et ainsi de suite tout le temps jusqu’en automne…

 

Le constat est le suivant :

Elles sont là. Les retirer demande beaucoup de temps et d’énergie. 

 

Alors, il faut se demander s’il est nécessaire d’éradiquer le moindre plantule de « mauvaise herbe », sous prétexte qu’elles font concurrence à nos plantes fragiles !

 

Bien évidemment… si je te parle de ça c’est que ce n’est pas nécessaire.

 

MAIS, j’ai dit « plante fragile ».

En effet, il y a quand même une concurrence, mais elle serait représentée par une courbe exponentielle.

 

Au début, quasi pas de concurrence.

Et la concurrence atteint un niveau problématique à partir d’un certain seuil. 

(Quand la plante se retrouve noyée dans les herbes sauvages)

 

Sauf que :

La présence d’adventices (= »mauvaises herbes) a aussi des effets positifs.

 

On va donc trouver un compromis !

On va chercher le maximum d’effet positif des adventices, pour le minimum de concurrence !

(On va chercher le maximum d’effet positif des adventices, pour le minimum de concurrence !)

 

 

Mais tu te demandes comment faire ?

Sachant qu’il faut que cela ne nous coûte que peu d’effort…

Pour un bon résultat.

 

Tout d’abord, les plantes sauvages qui poussent spontanément sont bioindicatrices. 

Sauf que là, on se moque de ce qu’elles nous indiquent sur la nature du sol !

 

Ces plantes sont adaptées au sol sur lequel elles poussent. C’est la raison pour laquelle elles ont germé.

Si le sol est déstructuré : tu auras du chardon avec une graaande racine pivot qui va structurer le sol.

 

Les adventices permettent donc de résoudre les problèmes de ton sol.

 

Ce serait bête de vouloir les exterminer…

 

 

Ensuite, leurs racines :

Aèrent le sol, le nourrissent via la décomposition en fin de vie.

Elles augmentent de façon logique la biodiversité dans le sol.

 

 

Et pour finir, leur partie aérienne : 

Est un refuge pour la faune, la faune est adaptée à ce qui se trouve à l’état sauvage.

Est une source de matière organique et de mulch…

Augmente la biodiversité du potager, assez schématiquement cela sert de mur entre deux plantes et baisse donc la propagation des maladies.

 

 

C’est presque poétique.

J’ajouterai que certaines sont comestibles, donc de la nourriture qui pousse même si on l’en empêche !

 

Et enfin…

Il y a certes une concurrence si on laisse tout faire !

 

Concurrence pour l’eau, les nutriments, et le soleil.

C’est logique.

 

Sauf que si on maintient les plantes assez petites il n’y a pas de problèmes…

 

La solution pour éviter la concurrence est de couper les adventices.

Laisser le mulch au même endroit, ça résout le problème du sol si c’est un manque de nutriment par exemple.

Les racines se décomposeront…

Si c’est une plante avec une grosse racine elle va repousser.

 

Mais, pas grave tu re-tailles c’est vite fait avec une grande cisaille pour tailler des haies.

Il faut savoir que ces plantes ont une racine profonde qui est capable d’aller chercher des nutriments en profondeur, et de les mettre dans son feuillage.

 

Donc : tu enrichis ton sol.

Tu prends des nutriments des profondeurs qui ne seraient pas utilisés pour la surface !

Bien sûr garde un paillage tout le temps pour éviter le lessivage qui s’apparenterait à du gaspillage…

 

 

Je t’en ai montré assez pour que tu saches qu’il vaut mieux s’associer aux adventices que se les mettre à dos !

En plus en les arrachant tu remues la terre et en re sèmes qui étaient en profondeur… Pas cool !

 

Si tu veux il y a un club privé avec le site.

Seulement si tu es intéressé par le jardinage, tu peux le rejoindre !

 

Tu auras un mail chaque jour pour t’aider à jardiner efficacement et pouvoir te régaler avec de bons légumes sains de ton jardin…

 

C’est ici : inscription. 

 

A tout de suite !

Il y a aussi un accès à un groupe facebook inclus.

Tu le reçois par mail après ton inscription.

 

Dès demain tu reçois tes premiers mails !

 

Salut, bon weekend.

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire