Publié par Laisser un commentaire

Si tu avais respecté cette règle, peut-être que ton compost aurait été parfait.

Ce matin je te donne des règles fondamentales pour réussir ton compost !

Je vais t’apprendre à ne pas le transformer en bouillie, mais aussi à ne pas avoir un compost qui mette deux ans à se décomposer !

 

Je te précise que ce que je vais te dire est aussi valable pour le compostage de surface…

 

Peut-être que tu as déjà tenté l’expérience !

Et ça s’est mal terminé…

 

Trop sec, trop humide.

Puant !

Collant !

Pas de quoi te donner envie de continuer…

 

Mais tu étais sûrement A DEUX DOIGTS d’obtenir le plus beau des composts…

Car : c’est simple !

 

Ce dont tu as vraiment besoin, c’est des techniques !

Pas d’essayer dix fois et finir démotivé…

 

C’est pour cela que je t’écris aujourd’hui.

Faire son compost, c’est super !

 

Le premier pas vers du zéro déchet. 

Le premier pas vers l’enrichissement de ton sol !

 

Tout d’abord, le plus important, c’est que ton compost soit équilibré au niveau du ratio carbone / azote !

 

Un ratio de 0.33.

Soit 1/3, un volume de carbone pour deux d’azote !

Trop d’azote et tu auras le fameux mélange puant et asphyxié !

Pas assez et tu vas attendre 2 ans avant un résultat… Les champignons qui décomposent la lignine de la matière carbonée ont besoin d’azote !

 

L’azote se trouve surtout dans ce qui est vert, pas trop fibreux. Et dans tes épluchures !

Le carbone, c’est de la paille ou du BRF issus de tes tailles d’arbre.

 

Si tu respecte ça, tu as déjà presque tout bon ! 

 

Mais bon, si tu veux faire un compost à pas piquer des hannetons, tu vas « devoir » suivre les autres « règles » !

 

La deuxième est donc d’avoir un sol correctement hydraté et aéré.

C’est question de bon sens.

Ce sont les deux facteurs nécessaires à la vie animale dans le milieu terrestre ! 

Donc s’il fait sec, tu peux arroser, il faut que ce sois juste humide…

Et si trop tassé, tu peux le remuer ! Tu devrais le faire tout simplement pour homogénéiser la décomposition.

 

Maintenant, tu es un pro ! A moins de faire quelques erreurs bêtes…

 

En effet, certains aliments ou matériaux sont naturellement long à se décomposer…

 

Parmi eux, tu as les peaux d’agrumes, tu peux en mettre mais pas beaucoup.

Les coquilles de noix.

La viande. (qui attire des indésirables : rats pour n’en citer qu’un)

Du bois non broyé.

 

J’en oublie à coup sûr !

A toi de chercher, mais je pense avoir cité les principaux. Je ne pense pas avoir besoin de te dire qu’il ne faut pas composter ton voisin qui se plains que ton potager soit sale !

 

J’espère t’avoir aidé ! ET, toujours dans l’optique de t’aider, j’ai créé le club privé !

Il va te permettre de recevoir un article par jour, pour t’apprendre à jardiner en peu de temps, et en y mettant peu d’effort !

 

Je t’y enseigne des techniques qui pourraient faire faire faillite au vendeur de pesticides dont nul ne peut prononcer le nom…

A court terme tu seras capable d’ordonner ton potager, puis à long terme de le rendre plutôt autonome !

 

Même si tu connais rien ! Tu peux me poser des questions dans ce club.

Même si tu as une dépendance au RoundUp, je peux t’aider !

C’est gratuit et tu y trouveras des conseils vendus dans les livres…

Enfin,

 

En t’inscrivant tu obtiendras aussi immédiatement accès au groupe facebook.

 

Je t’attends tout de suite, c’est ici : https://mailchi.mp/3617d7a75b02/commentbiojardiner

 

A demain,

 

Thomas, le coach vert des jardinier bleus.

 

IMG_0608

Laisser un commentaire