Publié par 2 commentaires

Comment tailler les tomates ? Et pourquoi tailler ? (ou pas)

Tu connais ce GRAND DÉBAT !

 

« La tomate est une plante buissonnante, la tailler, ce n’est pas naturel ! »

« La tomate, si tu la tailles pas, t’as pas de fruits ! »

« Tailler la tomate ouvre des plaies… Open bar pour les maladies… »

 

Elles se contredisent.

Chacun a ses arguments valables…

Un pied de tomate taillé est bien plus pratique pour le guider, et ainsi avoir un potager bien ordonné !

Cette même plante aura en revanche plus de chances d’attraper des maladies…

C’est un peu casse tête !

 

Si tu es débutant, tu te dis sûrement que c’est le brouillard… Que tu ne sais pas qui croire !

Essaies au lieu de croire quelqu’un (même moi) !

 

Honnêtement les deux ont de bons arguments !

Et tu sais quoi : c’est tant mieux !

 

Cela veut dire que chaque technique a ses avantages et ses inconvénients, et que donc, selon ce que tu veux, tu peux faire tel ou tel choix…

Simple !

Pour tailler une tomate, il faut supprimer les « gourmands ».

 

Quel vilain nom !

Les vilains gourmands…

Ils mangent toute l’énergie de la plante selon les fans de la taille !

 

Mais ça, c’est quasi faux !

Tu n’as qu’à essayer !

Tu verras, tu auras BIEN PLUS de tomates sur un pied comme celui-ci sera plus grand, mais prendra donc plus de place.

 

Et elles arriveront à maturité presque en même temps…

Une semaine de plus ou deux pour la non taillée, mais une fois que la récolte est lancée, il n’y a plus de différences !

Donc, si ces deux semaines te gênent, fais toi quelques pieds de tomates taillés pour commencer la récolte plus tôt ! 

 

Et si tu veux tailler : on enlève les gourmands dont je te parlais.

En gros, la tomate taillée, c’est une tige.

Une tige. Sur celle-ci apparaissent des feuilles.

 

Au dessus des feuilles apparaissent des gourmands, entre la feuille et la tige (le tronc principal).

Il suffis de les pincer si ils sont jeunes !

Sinon, tu peux les couper avec un sécateur, mais si un pied est malade et que tu les tailles tous, tu vas favoriser la propagation avec ton outil.

 

Pour les déchets de taille, si ton pied n’est pas malade, tu laisses en paillis !

 

J’aurais voulu te montrer une photo mais je n’en ai pas fais d’assez précises cet été, malheureusement !

 

Enfin bref, maintenant je vais te montrer les avantages de chaque technique ! 

Il se peut que j’en oublie, j’écris sans préparation !

 

Pour la taille, les avantages sont :

  • Gain de place, donc possibilité de planter d’autres plantes, ou d’avoir plus de variétés différentes sur un petit espace, idéal pour les petits jardins.
  • Une récolte légèrement plus précoce.
  • Une production de matière organique pendant l’été grâce aux tailles.
  • Une gestion plus facile du pied, c’est à dire le guidage sur un tuteur par exemple. (Tu peux garder juste un gourmand sur ton pied au départ, comme ça tu pourras avoir un pied plus large, et tout de même le conduire, mais sur deux tuteurs cette fois)

 

Et pour les partisans du naturel, les avantages :

  • Moins de maladies.
  • Une récolte plus échelonnée, avec des fruits de taille variable.
  • Moins de travail de taille, de tuteurage.
  • Une récolte plus grande en terme de nombre de tomates.
  • Et donc moins de pieds à faire germer au printemps !

 

Sans compter la fierté de réussir à produire des tomates avec une méthode que la plupart des anciens jugent aberrantes ! Pour eux, si on ne taille pas, on n’aura rien !

 

Les deux camps ont donc des avantages !

A toi de choisir ce qui t’intéresse !

 

Moi je fais les deux, et ça me va bien !

 

Si tu veux apprendre d’autres choses à propos d’autres légumes, je t’invite à rejoindre le club privé !

Mais seulement si tu es intéressé, je ne souhaite pas réunir des gens qui ne sont pas intéressés !

 

En tout cas, si tu viens tu auras un mail par jour pour t’aider à lancer ton potager ! Ou même en apprendre toujours un peu plus !

Et tu pourras intégrer une communauté d’entraide grâce à un accès personnel au groupe Facebook privé !

 

Seulement si tu es intéressé, je te dis à tout de suite !

Et à demain pour un article…

 

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

P.S. : Il y a des tonnes de variétés de tomates différentes, à toi de choisir selon tes goûts, ton terrain et ton climat !

2 réflexions au sujet de « Comment tailler les tomates ? Et pourquoi tailler ? (ou pas) »

  1. […] Comment tailler les tomates ? Et pourquoi tailler ? (ou pas) […]

  2. […] Comment tailler les tomates ? Et pourquoi tailler ? (ou pas) […]

Laisser un commentaire