Publié par Laisser un commentaire

TROIS astuces pour de meilleurs légumes feuilles.

Tu connais la salade sèche, sans goût et qui colle au palais de la cantine !

Tu connais aussi les épinards fades et sans aucune texture, toujours de la cantine !

 

Si tu as déjà jardiné, tu t’es peut être déjà demandé comment on pouvait faire quelque chose d’aussi affreux …

 

Le produit de base est sûrement dégueu : une salade au chlore et des épinards à l’insecticide, succulent.

Et la façon de les cuisiner leur retire probablement le peu de saveur qu’il pouvait leur rester !

 

Tu sais déjà que tu ne feras pas quelque chose d’aussi nul. C’est impossible ! 

Tu es sûrement déjà assez fier de tes légumes feuilles !

Mais, je te propose de les rendre encore meilleurs…

 

Sans effort supplémentaire !

C’est super facile.

 

Un bon légume feuille c’est :

  1. Pas trop fibreux, ça le rend plus facile et agréable à mâcher.
  2. Savoureux.

 

Donc :

Mon objectif est de te donner trois techniques pour obtenir ces caractéristiques…

On va dire que le « taux de fibre » d’un légume augmente avec son âge…

Tu peux donc te dire qu’il faut manger des légumes jeunes, et tu as totalement raison ! Sauf que tu n’auras pas une grande quantité… (Les jeunes pousses d’épinard sont très bonnes en salade crue)

Et là tu te dis peut-être qu’il faut que tu fasses croître rapidement tes plantes pour qu’elles n’aient pas le temps de devenir filandreuse !

Sauf que là, tu toucherai au critère de la saveur, et aurait un fruit à l’eau comme on les voit dans les supermarchés.

Donc : non…

 

La première technique est donc de manger des légumes feuilles jeunes.

 

Mais tu n’auras pas grand chose !

Pour avoir de quoi te remplir une assiette, il faut que tu aies plus de surface foliaire, une feuille avec une plus grande aire quoi !

En gros, ce qui est fibreux : c’est la nervure de la feuille.

Le reste, c’est moelleux, mais croustillant à la fois.

On veut donc augmenter cette partie !

 

Et… C’est bidon.

Il faut que tu mettes ta plante à l’ombre, ou au moins à la mi-ombre… Elle augmentera donc sa fameuse surface foliaire pour capter plus de lumière, mais pour toi : c’est cool.

Pour tes connaissances : elle ne l’augmente pas en plein soleil car les feuilles sont un endroit de perte d’eau par évaporation pour la majorité des plantes… Donc les feuilles sont plus petites en plein soleil, et donc plus « nerveuses » !

 

La seconde technique est de placer tes légumes feuilles à la mi-ombre.

 

Et enfin, tu as vu comment obtenir des légumes avec de grandes feuilles… Mais il faut toujours qu’ils aient du goût !

Et c’est simple…

Ils n’auront pas de goût si tu les arroses trop, par exemple avec un goutte à goutte qui les laisse toujours les pieds dans l’eau !

Cependant, il faut quand même de l’eau pour que cela pousse et que cela ne soit pas tout sec.

 

La solution est d’arroser moins souvent mais en plus grosse quantité… Ainsi, tu encourages la plante à avoir des racines plus profondes et la rend plus autonome en eau !

Je n’arrose pas tant que ma plante n’est pas en train de me supplier !

 

La troisième technique est donc d’arroser à fréquence réduite, mais en plus grosse quantité !

 

Tu en sais assez pour avoir la meilleure qualité culinaire pour te composer tes salades !

Si tu veux qu’elles soient encore plus relevées : comme dans le jardin, favorise la diversité et met plein de sortes différentes…

Utilise aussi des fleurs comme la bourrache ou la capucine.

Tu en sais assez.

A demain,

Thomas le coach vert des jardiniers bleus.

 

P.S. Cueilles tes légumes au matin, ils ont plus de saveur… Plutôt qu’en pleine journée lorsque la plante laisse tomber ses feuilles pour éviter l’évaporation de l’eau !

P.P.S. Rejoins le Club Privé pour que je puisse t’envoyer des articles comme celui-ci chaque jour dans ta boite mail ! Tu auras aussi un autre privilège…

C’est ici : https://mailchi.mp/3617d7a75b02/commentbiojardiner

 

Laisser un commentaire