Publié par 2 commentaires

Comment débuter quand on n’y connait rien ?

Salut le bleu, c’est vraiment le cas aujourd’hui…

Si tu t’intéresses au sujet, tu as sûrement déjà du voir pas mal de vidéos youtube, qui se contredisent …

De quoi te perdre : paillage ou pas

labour ou pas

faut-il beaucoup arroser ?

Comment planter ?

Ca fait un paquet de questions !

Alors que le plus simple, c’est de faire et d’observer !

Dans le fond chaque technique fonctionnera !

Après, c’est d’autres questions qui se soulèvent, comme par exemple : est ce que ma façon de cultiver est durable dans le temps ? Est ce que cette plante se plait bien avec celle-ci ?

Etc.

Mais pour l’instant : ne te fatigue pas !

Si tu n’as jamais jardiné, tu as sûrement face à toi un bout de ton jardin que tu aimerais cultiver…

Le problème, c’est souvent que ce petit bout est recouvert de pelouse, et qu’il est tassé ! A cause des multiples tontes, et du manque de vie sur ce sol…

La première étape facile pour toi qui débute est de décompacter ce sol, manuellement !

Tu prends une bêche ou une fourche bêche (une grelinette ne sera pas assez solide, pour moi c’est le cas), et tu aère ton sol en gros bloc d’environ 15 cm …

Ensuite, le gel les cassera cet hiver !

Mais il ne faut pas perdre de temps et faire vivre ton sol :

Tu vas le pailler, ce qui va lancer la vie.

Ce qui va l’enrichir.

Ce qui va tuer l’herbe de ton terrain.

Pleins de bons effets !

 

Une fois l’hiver passé, tu vas devoir réaliser tes premiers semis !

En ce moment tu peux chercher des semences intéressantes sur des sites ou sur des groupes d’échanges de graines sur Facebook…

Pour les semis, je te conseille d’acheter des petits pots, il en existe en carton donc biodégradable, sinon les pots en plastiques sont réutilisables donc prend de la qualité, car ceux de mauvaise ont tendance à casser : déchet.

Un gros sac de terreau de semis, c’est le plus simple.

Et tu seras prêt.

Il faut juste que tu saches qu’une graine a besoin d’être un minimum recouverte de terre pour bien germer.

En général, la profondeur de plantation équivaut à 1,5 fois la taille de la graine !

Plus c’est gros : plus tu plantes profond ! 

Il faudra garder le tout humide, mais pas non plus remplis d’eau, sinon tes semis vont pourrir : c’est la fonte des semis …

Une fois qu’ils auront quelques feuilles en plus de leurs cotylédons (les premières feuilles sorties de la graine), tu pourras généralement les repiquer ! Après les dernières gelées, sinon tu auras tout fait pour rien !

Maintenant, ton pied va grandir …

A la plantation : arrose le copieusement, plusieurs litres !

Cela va l’encourager à développer des racines profondes, ce qui le rend plus autonome…

Tu auras donc moins besoin de l’arroser par la suite !

Je n’ai JAMAIS arrosé mes betteraves de l’été : juste un paillage …

 

A partir de là, tout devrait rouler si la plante se plait dans son environnement, qu’elle n’est ni malade ni atteinte par un parasite.

Tu devras juste veiller à ce que ta plante ne sois pas trop arrosée… Mais, plus souvent qu’elle ne manque pas d’eau !

Si c’est le cas : tu verras ses feuilles retomber !

Donc tu arrosera la plante le soir, ou le lendemain matin, pour éviter de perdre de l’eau par évaporation, mais s’il y a urgence arrose de suite. 

Encore une fois, met plusieurs litres par pied pour favoriser leur autonomie, et tu auras besoin de le faire avec une fréquence moins élevé !

Viens  la floraison, puis la récolte…

Tout dépend des variétés et des plantes.

 

Arriver jusqu’ici est plutôt simple, même si tu n’y connais rien !

Si tu as une question tu peux rechercher sur internet, il y a des réponses pour tout, tout le temps, et en général les problèmes au jardin ne réclament pas un soin immédiat, sauf s’il y a le feu… Exceptionnel ça !

Puis viendra l’automne… Où ta plante va souvent mourir : si elle n’a pas été malade, fais la retourner à la terre qui l’a produite.

Tu la découpes, tu la laisse au sol, avec le paillage : cela nourrira la terre cet hiver !

Elle sera dès lors plus riche pour l’année prochaine : tu auras de meilleures récoltes…

 

C’est si simple.

Il suffit de se lever, et au final, tu seras fier de ce que tu as fais ! 

C’est important.

Maintenant, si tu veux acquérir du savoir pour aller plus loin dans le jardinage, rejoins le club privé !

Je t’envoie un mail par jour remplis de conseils pour ton potager.

Ne viens pas si tu n’es pas intéressé ! Et tu auras aussi un accès au groupe Facebook réservé aux membres …

Par ici : https://mailchi.mp/3617d7a75b02/commentbiojardiner

Je te dis à bientot sur le groupe, et à demain dans tes mails !

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

2 réflexions au sujet de « Comment débuter quand on n’y connait rien ? »

  1. Voilà une explication claire

    1. C’était l’objectif ! 😉

Laisser un commentaire