Publié par Laisser un commentaire

#3 Idée reçue : Les limaces, c’est à exterminer

Salut à toi le bleu !

Tu dois finir par penser que je vais me faire tuer à toujours aller contre ce qui se fais traditionnellement !

Pro flemmard, pro champignon et aujourd’hui pro limace…

Non je n’ai pas perdu la tête !

J’ai juste un certain point de vue, qui fonctionne pour moi !

 

Si tu t’intéresses à la permaculture et tout ce qui l’entoure, tu pailles sûrement ton sol !

Qui dis paillage dis généralement limaces !

Qui dis limace dis généralement pas de salades !

Et dis donc granulé bleu…

Souvent, c’est du métaldéhyde, pas jolis nom… Donc pas touche, c’est super toxique !

En plus, si un hérisson mange une limace morte à cause de ce produit : bim plus de hérisson, c’est vraiment bête car monsieur aurait mangé les limaces, sans que toi tu n’ai rien à faire ! Pas malin : tu casses la tirelire pour un produit, tu perds du temps à l’appliquer en polluant ton sol et en nuisant à l’écosystème tout ça pour un résultat mitigé. Cela résume presque l’agriculture moderne …

 

Bon, on est d’accord, trop de limaces c’est problématique. Du coup, on supprime tout ?

NON !

Il faut des limaces, mais pas trop.

Les limaces se nourrissent de mycélium et le répandent en le digérant ! Donc grâce aux limaces tu as un réseau mycorhizien bien plus développé, ce qui est bourré d’avantages ! Je te conseille d’aller voir cet article qui traite du sujet : #2 Idée reçue :Les champignons : c’est dangereux pour mes plantes ! (quasi-faux)

IMG_0651

Sans limaces, je n’aurais peut être pas eu cette belle photo !

Merci madame.

 

Maintenant, il te parait évident qu’il ne faut pas tuer toutes les limaces, et il faut accepter de partager une petite salade de temps en temps, si ça peut te permettre d’en avoir dix autres en pleine forme ! (grâce au mycélium)

Mais, comme je l’ai dis, si tu as trop de limaces, cela devient problématique

Donc va falloir réguler, mais tu commences à me connaitre : j’aime déléguer ces tâches à la nature, et tout le monde s’en porte mieux !

Pour ne pas être submergé, tu vas avoir besoin des prédateurs naturels de la limace, ou de l’escargot.

Moi, j’en apprécie deux.

Le carabe, et le hérisson.

Pour attirer le carabe, laisse un endroit avec des herbes hautes et des branches et surtout laisse cet endroit au calme ! C’est un petit scarabée, je n’y connais pas grand chose en insecte mais si toi non plus, on se comprend.

Pour attirer le hérisson, fais quelque chose du même genre mais avec des feuilles mortes et un peu plus de bois ! 

Si tu arrives à attirer ces deux héros du potager : tu auras sûrement une population de limace contrôlée.

C’est à dire ni trop ni trop peu : tu profites un maximum des avantages de ce petit gastéropode, et tu limites un maximum les défauts qu’il pourrait avoir !

Le tout, sans faire grand chose et à moindre frais …

Qui dis mieux ?

Si tu connais d’autres animaux qui régulent les limaces, fais m’en part en commentaire !

Sinon, je te dis à demain !

Thomas, le coach vert des jardiniers bleus.

 

Tu peux rejoindre le Club Privé, je t’enverrai toutes mes leçons par email, chaque jour. Et je t’enverrai aussi un lien d’accès vers le groupe privé de Comment Bio-Jardiner ! Ne le rejoins pas si tu n’as pas envie de cultiver ta propre nourriture saine…

Tout ça, c’est par ici : https://mailchi.mp/3617d7a75b02/commentbiojardiner

P.S. : Souvent ne rien faire est bénéfique pour ton potager, notre culture nous fait croire qu’il faut toujours travailler dur pour obtenir un résultat convenable, dans la nature ce n’est pas le cas. L’intelligence permet de contourner un grand nombre d’efforts inutiles.

 

Laisser un commentaire